Pourquoi collecter l’eau de pluie?

L’eau est une ressource épuisable et il faut la traiter pour qu’elle soit potable, ce qui consomme beaucoup d’énergie. Il est donc important de penser à des solutions pour éviter de la gaspiller. Selon le site Internet Écohabitation, en été, si on arrosait nos plantes avec de l’eau récupérée, on réduirait jusqu’à 30% notre consommation d’eau! Arroser son jardin 2 heures consomme 2900 litres d’eau environ. Laver la voiture, c’est 6000 litres d’eau! [i]

En résumé, certaines de nos habitudes de consommation d’eau – surtout à l’extérieur- amènent à gaspiller cette ressource. Il est donc important de repenser notre consommation d’eau et d’essayer de la réduire.

Une des manières d’y arriver, est de récolter de l’eau de pluie et de l’utiliser pour nos besoins en eau à l’extérieur!

Fabriquer son propre baril récupérateur d’eau de pluie

Un baril récupérateur d’eau de pluie permet, tel que son nom l’indique, de récolter de l’eau de pluie! Une manière efficace de le faire est de l’installer directement sous votre gouttière. Il est possible que vous deviez la couper et y ajouter un coude de façon à ce que l’eau se dirige bien vers l’entrée du baril. Si vous n’avez pas de gouttière, ou qu’elle n’est pas accessible, il faudra plus de temps pour remplir votre contenant.

Quel modèle choisir ?

Il existe plusieurs manières de construire un baril récupérateur d’eau de pluie, certaines plus simples que d’autres. Par exemple, vous pourriez décider d’installer un robinet au bas du baril, pour remplir votre arrosoir. C’est le modèle que nous vous présentons dans cet article. Si cette étape vous semble trop complexe ou requiert du matériel que vous n’avez pas, pas de problème! Vous pouvez toujours simplement remplir votre arrosoir à même le baril en le plongeant dans l’eau, c’est juste un peu moins pratique.

Pensez à des contenants que vous avez sous la main, telle qu’une grande poubelle. Sinon, vous pouvez acheter un gros baril, ou en trouver à donner (ils sont parfois utilisés pour transporter des aliments, donc vous pourriez voir avec un commerce alimentaire).

Les dimensions exactes des matériaux varieront en fonction de la taille de votre contenant et de la hauteur à laquelle vous souhaitez placer votre système.

Où mettre votre contenant ?

Choisissez un emplacement proche d’une descente d’eaux pluviales (une gouttière, ou un endroit où l’eau s’écoule naturellement de votre toit ou d’un balcon, si vous n’avez pas de gouttière).  Évitez également le plein soleil pour minimiser l’évaporation de l’eau.

Les étapes de fabrication

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Matériel essentiel [ii] :

– Un contenant, les barils standards contiennent 200L d’eau, mais vous pouvez choisir quelque chose que vous avez sous la main
– Moustiquaire, filet ou autre objet pouvant filtrer
– Couteau à lame rétractable
– Briques ou autre structure pour niveler et élever votre baril

Matériel optionnel :

– Une extension ou un coude pour le tuyau de gouttière. *Si vous utilisez votre gouttière.
– Un robinet en laiton
– Du ruban en téflon et du scellant hydrofuge pour l’étanchéité du robinet
– Une perceuse avec une mèche circulaire de 1 pouce (pour le trou du robinet)
– Un tuyau/boyau d’arrosage (pour brancher au robinet et arroser directement à partir du baril!)

  1. Dégagez une zone de la taille du baril et nivelez le sol avec briques ou des dalles de béton. Si vous décidez d’installer un robinet, surélevez le baril à l’aide de briques ou dalles supplémentaires pour faciliter le remplissage de votre arrosoir. Attention, la structure doit être en mesure de supporter en toute sécurité le poids d’un baril plein pour ne pas qu’il tombe!
  2. Nettoyez bien le baril. Utilisez ¼ de tasse de vinaigre avec un peu d’eau et rincez votre contenant. Répétez cette étape à chaque année pour éviter la prolifération de moustiques.
  3. Si vous optez pour l’option avec un robinet, percez un trou à environ 10 cm du bas du baril avec votre perceuse et votre mèche de 1 pouce. Ensuite, placez le ruban en téflon autour de la portion du robinet qui viendra se placer dans le trou. Insérez le robinet, et mettez un scellant hydrofuge autour du joint du robinet à l’intérieur et à l’extérieur pour réduire les fuites. Attendez le temps requis par le scellant avant de commencer à utiliser votre baril.
  4. Percez un trou assez grand (s’il n’y en pas déjà un) avec votre perceuse et une mèche ou avec un couteau à lame rétractable sur le dessus du baril. Ce sera l’entrée pour l’eau de pluie de la gouttière. Si vous utilisez votre gouttière, ajustez-la de manière à ce qu’elle rejoigne le haut du baril, enlignée avec le trou d’entrée que vous venez de faire. Il vous faudra peut-être la couper et installer un coude pour mieux orienter l’eau.
  5. C’est important aussi de bien filtrer l’eau qui entrera dans le baril pour éviter, par exemple, une accumulation de feuilles mortes. Pour ce faire, utilisez un morceau de moustiquaire ou de filet qui couvrira l’ouverture. Vous pouvez le faire tenir avec de la colle, des broches ou de la corde, selon ce que vous avez sous la main. Si vous n’avez pas installé de robinet, assurez-vous que la moustiquaire s’enlève facilement pour avoir accès à l’eau qui se trouve dans votre baril !
  6. Percez un trou de quelques centimètres de diamètre sur le côté, en haut du baril, pour permettre au trop-plein d’eau de s’évacuer si nécessaire. Vous pouvez y installer un bout de tuyau avec du scellant pour orienter l’eau à sa sortie.
  7. Installez ensuite votre baril à l’endroit choisi et préalablement nivelé.

Et voilà, vous êtes prêts à collecter l’eau de pluie et à l’utiliser pour arroser votre jardin et nettoyer votre auto! Si vous avez installé un robinet, vous pourriez même y brancher un tuyau d’arrosage!

Quelques conseils supplémentaires :

  • N’utilisez pas l’eau de pluie pour la boire comme de l’eau potable.
  • Assurer-vous d’utiliser l’eau régulièrement ou alors de la brasser, pour ne pas que des algues se développent.
  • Avant que le gel commence, débranchez votre système et videz le réservoir d’eau de pluie en laissant le robinet ouvert pour éviter les dommages causés par la glace.

Vous souhaitez avoir d’autres trucs et astuces pour vous aider à réduire votre consommation d’eau, cliquez ici !