Boudin de porte et sac magique !

Bonjour !

Aujourd’hui, 14 mai mai 2020, cela fait plus d’un mois que notre local est fermé et que je fais du télétravail à la maison. Comme beaucoup, j’ai des envies de bricolages!

Très concernée par les questions environnementales et la réduction de mes déchets, lorsque j’ai troué mon dernier legging « potable » la semaine passée, j’ai décidé de le garder pour réaliser deux petits projets de recyclage créatif.

J’ai coupé les deux jambes de mon legging. Avec la première, j’ai réalisé ce que j’appelle un « boudin de porte ». Je ne sais pas vous, mais chez moi, entre la porte et le sol, je peux passer plusieurs doigts ! Les pertes de chaleur sont vraiment grandes en hiver et dès qu’il y a du vent, j’entends siffler à longueur de journée!

Voici comment je m’y suis prise :

  • Coudre une des extrémités de la jambe pour la fermer
    1. Retourner le tissu à l’envers si vous ne souhaitez pas que la couture se voit
    2. Retourner ensuite le tissu à nouveau une fois la couture réalisée
  • Bourrer l’intérieur. Au choix, vous pouvez utiliser des chutes de tissus, de vieilles guenilles, de la mousse, un drap trop usé, des bas solitaires…
  • Coudre l’autre extrémité pour fermer le tube

Vraiment facile! Petit conseil, car je me suis fait avoir : mesurer la longueur de votre bas de porte avant de couper votre legging, mon boudin est un peu trop petit!

Avec l’autre jambe, je me suis offert un « sac magique » de compétition. Personnellement, je travaille beaucoup sur mon ordinateur et j’ai très souvent mal dans le cou à la fin de la journée.

Les étapes de fabrication :

  • Faire un nœud d’un côté de la jambe (pour fermer le tube). On peut aussi faire un point de couture, dans ce cas-là je conseille de le faire à la machine à coudre, pour éviter de perdre ce que vous allez mettre dans le sac.
  • Remplir le sac magique. J’ai utilisé du riz blanc, mais vous pouvez aussi opter pour des flocons d’avoine, des lentilles sèches, des fèves…
  • Faire un nœud ou un point de couture pour fermer le sac.

J’ai immédiatement essayé mon sac magique : quelques minutes dans le four à micro-ondes et… bonheur !

Il ne restait plus grand-chose de mon legging ! J’ai récupéré l’élastique et j’ai jeté les chutes dans la poubelle (pas dans le bac vert, hein!).
Si j’avais fait les choses dans un autre ordre, j’aurais mis ces chutes dans mon boudin de porte !!!

Pour d’autres idées de bricolages faciles et écoresponsables, rendez-vous sur cette page.

Bonne continuation à toutes et à tous et à bientôt !

Margot

Chargée de projet en communication et mobilisation
Éco-quartier Rosemont–La Petite-Patrie